A propos d’AKDN

Le Réseau Aga Khan de développement (AKDN) rassemble un certain nombre d’agences de développement, d’institutions et de programmes qui travaillent principalement dans les régions les plus pauvres d’Asie et d’Afrique. Une caractéristique centrale de l’approche de l’AKDN en matière de développement est de concevoir et de mettre en œuvre des stratégies dans lesquelles ses différents organismes participent à des contextes particuliers pour aider les personnes dans le besoin à atteindre un niveau d’autosuffisance et améliorer la qualité de vie.

L’objectif global du Réseau Aga Khan de développement est l’amélioration de la qualité de vie dans les zones où ses institutions membres travaillent. La vision et les stratégies de l’AKDN englobent une amélioration des normes matérielles de vie, de santé et d’éducation, ainsi qu’un ensemble de valeurs et de normes dans l’organisation de la société : pluralisme et tolérance culturelle, genre et équité sociale, organisation de la société civile et bonne gouvernance. L’AKDN a donc une vision holistique de ce qui constitue un progrès qui va au-delà des avantages matériels ou seulement de la réduction de la pauvreté, et qui englobe une vision plus arrondie de l’expérience et des aspirations humaines.

L’AKDN travaille dans plus de 30 pays à travers le monde. Il emploie environ 80 000 personnes, dont la majorité sont basées dans des pays en développement. Le budget annuel de l’AKDN pour les activités de développement à but non lucratif est d’environ 925 millions de dollars américains. Les sociétés de projet du Fonds Aga Khan pour le développement économique (AKFED) génèrent des revenus de 4,1 milliards de dollars américains (tous les excédents sont réinvestis dans d’autres activités de développement).

L’AKDN regroupe trois pôles d’activités : le pôle économique, le pôle culturel et le pôle social. Au sein de ce pôle social, l’Agence Aga Khan pour la microfinance (AKAM) regroupe les activités de microfinance dans différents pays dans le monde, dont la Première Agence de microfinance à Madagascar.